Conseils pour bien rédiger sa lettre de démission

Quitter une entreprise engage à des procédures administratives strictes. Vous devez généralement considérer une période de préavis, sauf en cas exceptionnel. Sans oublier d’informer votre employeur au bon moment. Officialisez votre décision en déposant une lettre de démission.

 

Qu’est-ce qu’une lettre de démission ?

Une lettre de démission désigne un acte par lequel un employé déclare sa volonté de prendre son envol. En d’autres termes, ce document permet de notifier formellement le supérieur hiérarchique la demande de rupture du contrat.

Pour un employé en CDI, il n’est pas obligatoire de mentionner le motif de la décision. Par contre, un délai de préavis s’avère incontournable. Autrement, le démissionnaire doit verser des dommages et intérêts à son enseigne.

Il est bon de savoir que les femmes enceintes et allaitantes sont épargnées de la période de préavis. Il en est de même si l’employeur quitte son emploi pour prendre soin de ses enfants ou d’une proche malade. Ce qui signifie que si vous comptez quitter l’enseigne dans les meilleurs délais ou même dans l’immédiat, il faut inscrire le motif de la démission dans votre lettre.

 

Les contenus d’une lettre de démission

Rédiger sa lettre de démission ne devrait prendre que quelques minutes. Il suffit de respecter une structure claire. Commencez par écrire l’en-tête, en présentant votre nom, prénom(s), poste occupé et coordonnées. A droite, commencez par écrire sa date. Par la suite, mentionnez le nom de votre supérieur hiérarchique, avec sa fonction au sein de l’entreprise. Comme objet, mentionnez « Démission au poste de …. (Mentionnez votre fonction) « . Par la suite, formulez des phrases qui illustrent votre décision de mettre fin à votre contrat de travail au sein de la société. Pour rester en bon terme avec votre employeur, rappelez votre date de début de contrat, mettant en avant les années de services au sein de l’entreprise. Il faut ensuite préciser la date de la fin du contrat du travail, en considérant la période de préavis. Si vous souhaitez quitter l’entreprise au préalable, vous devez préciser dans ladite lettre que vous serez prêt à négocier votre départ. Une formule de politesse serait bien adaptée pour terminer la rédaction. N’oubliez pas de signer la lettre pour que le décompte commence dès sa réception.

 

Notez quelques recommandations importantes :

  •         Il est conseillé d’avoir une discussion avec votre supérieur hiérarchique avant de rédiger la lettre de démission ;
  •         Il convient de négocier avec les ressources humaines par rapport à la durée du préavis. Vous serez libéré plus tôt avec des soldes de congé restantes ;
  •         Il faut signer la lettre de démission ;
  •         Envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception si vous ne pouvez plus rejoindre votre lieu de travail ;
  •         Inscrivez dans votre lettre de démission les justificatifs dont vous aurez besoin à la date de votre départ officiel. Il s’agit notamment d’un certificat de travail et d’un reçu du solde tout compte (STC).

 

Télécharger une lettre de démission en ligne

Pour un dépôt urgent de votre lettre de démission, il est conseillé de télécharger un modèle en ligne. Vous n’aurez qu’à modifier le contenu de la lettre en fonction de vos propres informations.

Contrairement aux idées reçues, une lettre de démission n’est pas forcément numérique. Vous pouvez écrire une lettre manuscrite puis la remettre à main propre à votre employeur. Ecrivez votre lettre sur un papier blanc de format A4. Retenez que la date de votre remise de lettre de démission est le premier jour de votre préavis. Plus vous tardez à présenter ce document, plus vous mettrez du temps à quitter l’entreprise.

Lisez par la suite, tout ce qu’ il faut savoir pour gérer son entreprise en temps de crise ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.