Comment gérer son entreprise en temps de crise ?

Le monde a été frappé par des dizaines de crises au cours des derniers siècles. Si l’histoire nous a appris une chose, c’est que le monde des affaires est le plus affecté par les crises, qu’elles soient sanitaires, immobilières, sociales ou politiques. Lorsque vous décidez de créer une entreprise, soyez toujours prêt à affronter des défis, des challenges sur votre chemin. Une entreprise qui survit à une crise en sort plus forte. Comment gérer sa société en pleine période de crise ? Toutes nos réponses dans les lignes qui suivent !

Anticipez les situations difficiles

La gestion de crise commence quand vous créez votre société. Lorsque vous êtes décidé à devenir auto entrepreneur, intégrez dans votre business plan toutes les solutions pour diriger efficacement votre société en période de crise. Vous avez créé une société qui implique une indivision de votre patrimoine personnel et les biens de l’entreprise ? Faites une simulation prêt personnel bien avant de solliciter la banque pour financer un projet.

Vous devez être apte à payer les mensualités. Ce, même si votre entreprise ne fait pas de bénéfices. Emprunter est la meilleure solution pour concrétiser un projet. Mais une anticipation efficace des événements qui pourraient survenir vous aide à vous orienter vers la banque, l’offre et le type de prêt qui convient à votre situation financière.

Prévoyez une trésorerie pour gérer les crises

On sait que les crises affectent différemment les entreprises et les foyers. Ceux qui ne sont pas préparés sont mis à rude épreuve par les situations difficiles. Créer une entreprise est une grande responsabilité. Qu’il s’agisse d’une EI, une SARL, une SAS ou toute autres formes juridiques. Que vous employez 2, 10 ou 20 collaborateurs, vous avez toujours la lourde responsabilité de faire fonctionner l’entreprise.

Être à son compte, c’est bien évidemment investir pour financer un projet. Votre fonds de roulement peut provenir d’un apport personnel, d’un prêt à la banque, ou d’investisseurs. Dans tous les cas, l’idéal est de consacrer une partie du montant total du fond d’investissement à la gestion d’une crise. Ainsi, vous pouvez toujours compter sur cette somme pour gérer et minimiser les impacts d’une situation difficile.

Le PCA : la clé d’une bonne gestion de crise

Le PCA ou Plan de continuité des activités permet d’amoindrir les impacts d’une crise sur les finances d’une start-up. Le PCA figure toujours parmi les actions préventives et anticipatives pour gérer une crise. Les principes de base du PCA permettent à une activité de continuer, et même de se développer en situation de crise. Un plan efficace peut même transformer un contexte désastreux en opportunités.

N’oubliez pas les valeurs de votre entreprise

À la base, quand vous avez créé votre entreprise, vous avez sûrement établi des principes. Ne vous éloignez pas des valeurs qui vous ont permis de créer votre entreprise. Même si la situation est difficile et que tout semble jouer contre vous.

  • Continuez d’apprendre ;
  • Soyez ambitieux ;
  • Entretenez l’esprit d’équipe ;
  • Ne soyez pas pessimiste ;
  • Dites-vous que les défis et les situations difficiles sont là pour vous rendre plus fort ;
  • Et enfin, dites-vous que les crises ont une fin.

Montrez à votre équipe que vous êtes positif, confiant et serein concernant l’avenir. Si tout le monde travaille collectivement pour remonter la pente, la situation ne peut que s’améliorer.

Le travail d’équipe : c’est la base de tout

En période de crise, vous avez deux options : vous laisser submerger et couler par les sentiments négatifs ou alors être présent pour votre équipe et les motiver. En tant que capitaine du navire, vous devez être présent avec votre équipe pour affronter la tempête. Montrez à tous, votre courage et votre dévouement pour la société. Votre équipe vous suivra.

Aussi, même s’il est tentant de faire un management directif en période de crise, prenez toujours le temps d’écouter les membres de votre équipe. Faites des entretiens individuels pour savoir où se situe chacun de vos employés. Leurs inquiétudes, leurs craintes, leur motivation, vous devez tout savoir. Ce, afin de pouvoir mettre en place les actions adéquates pour les rassurer, leur donner goût au travail et renforcer leur sentiment d’appartenance. C’est la seule façon de sortir d’une crise, ensemble, plus fort et plus courageux.

Vous dirigez une petite, moyenne ou grande entreprise ? Ces cinq conseils vous serviront à gérer efficacement votre société en période difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.