Echangeur thermique : pourquoi l’utiliser et comment le fabriquer ?

Pour obtenir une meilleure productivité, chaque industrie doit posséder des moyens techniques performants. Ces derniers englobent les ressources humaines et les équipements utilisés dans la zone de production. Pour les équipements particulièrement, ils sont si nombreux et diffèrent d’une industrie à une autre selon son activité. Cependant, il existe des équipements qui sont présents dans presque tous les secteurs industriels. L’échangeur thermique est l’un d’entre eux. Mais à quoi sert-il ? Pourquoi l’utiliser ? Comment le fabriquer ?

Pourquoi utiliser l’échangeur thermique dans le secteur industriel ?

L’échangeur thermique ou l’échangeur de chaleur est un équipement qui sert à transférer de l’énergie thermique d’un fluide à un autre sans les mélanger. Il n’est pas seulement destiné pour le secteur industriel, il trouve également son utilité dans les foyers. Il est par exemple l’un des éléments qui constituent la chaudière. Sans lui, il n’y a pas de production de chaleur. Si vous cliquez ici, vous aurez plus d’informations sur l’échangeur thermique chaudière.

Pour les industries, cette solution de transfert est également très bénéfique pour elles. En effet, elle permet de réduire les gaspillages ou les pertes d’énergie. Par ailleurs, dans les industries, leurs consommations d’énergie sont souvent énormes pour leur production. L’utilisation d’un équipement tel que l’échangeur thermique leur assure un niveau de production optimal tout en économisant de l’énergie.

En outre, l’usage de l’échangeur thermique dans les industries leur apporte de nombreux avantages. En effet, avec un tel équipement, le retour sur investissement est par exemple rapide. En plus, l’échangeur peut être utilisé avec différents types de fluides. Il est disponible en plusieurs modèles. Certains d’entre eux résistent aux fortes pressions et à des températures extrêmes.

Quels sont les différents types d’échangeur thermique ?

Les types d’échangeur thermique sont si nombreux. Mais les plus utilisés dans les industries et les logements sont les échangeurs à plaques et les échangeurs tubulaires. Le premier type est les plus employés, car il est plus performant. Dans ce type d’échangeur, les fluides se déplacent de chaque côté des plaques qui sont ondulées. Différents modèles de plaques, y sont utilisés. Elles peuvent être à joints, soudées, brasées, ou assemblées par fusion. Pour que les fluides qui y circulent ne se mélangent pas, il faut que l’étanchéité entre chaque plaque soit maximale.

Pour le deuxième type d’échangeur thermique, il est composé de nombreux tubes qui sont placés dans une calandre. Cependant, il est assez encombrant. A cause de ça, il n’est pas bien adapté aux installations domestiques. Toutefois, il est très résistant à la pression, c’est pour cela qu’il est utilisé dans les installations puissantes.

Mais à part ces deux types d’échangeur, il en existe d’autres. Il y a par exemple l’échangeur thermique en forme de serpentin, à ailettes, à spirales ou encore à bloc.

Quel est le processus de fabrication d’un échangeur thermique ?

La fabrication d’un échangeur de chaleur peut se diviser en deux étapes : le dimensionnement et la fabrication proprement dite. Chacune d’entre elles est composée de plusieurs phases.

Pour le dimensionnement, le fabricant procède en premier lieu au calcul thermique. C’est la phase pour définir la puissance de l’échangeur et sa surface d’échange. Ensuite, il passe à la phase du calcul mécanique. C’est le moment pour définir l’épaisseur de la paroi, des boîtes et des plaques. Pour finir cette étape, le fabricant effectue le plan de construction de l’appareil. Celui-ci est utile pour les différentes phases inhérentes au processus de fabrication.

Pour l’étape de la fabrication, plusieurs phases sont également à suivre. Le fabricant effectue la découpe des tôles, le formage des fonds bombés, le roulage, le soudage, le tubage, le polissage, le décapage et la passivation. Il termine cette étape par les tests réglementaires.

Cet article a été écrit par Rojo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.