Belgique, une opportunité d’affaires pour investir

Saviez-vous qu’en Belgique, une entreprise individuelle pouvait payer jusqu’à 50 % en termes d’impôts si ses revenus étaient supérieurs à 38 080 Euros ? Leur dirigeant contribuera davantage à mesure que vos revenus seront croissants. Tandis que les sociétés commerciales ont un taux de 33,9 %, qui peut atteindre les 25 % pour les très petites d’entre elles. Il ne faut donc pas prendre à la légère l’avantage en terme d’impôt pour les établissements commerciaux. Le pays a un taux d’imposition plus avantageux pour cette dernière. Voyons pourquoi la Belgique est une opportunité d’affaires.

Les avantages fiscaux belges

La fiscalité Belge fait partie de ses atouts principaux en matière d’environnement d’affaires. En effet, le système de l’imposition y est particulièrement avantageux pour les entreprises. En terme de fiscalité, la Belgique procure divers moyens de s’exempter pour les entreprises. Cela à la fois pour promouvoir l’investissement et aider la société. Elle a même récemment été considérée comme étant un paradis fiscal en Europe à cause de ces facilitations. De ce fait, de plus en plus d’investisseurs se ruent vers le pays.

La législation Belge encourage les investisseurs à se lancer dans l’entreprenariat. Des mesures fiscales ont alors été mises en place en ce sens. On peut noter par exemple l’exonération sur les dividendes perçus. Cet avantage permet une exemption d’impôt pour les personnes physiques. Et c’est un des leviers de la création d’entreprise en Belgique. Cela est dû au fait que les entrepreneurs seront plus enclins à se lancer dans l’entreprenariat par l’Etat. Ajouté à cela le fait qu’il n’y a pas d’impôt sur la fortune dans ce pays. Ce qui attire évidemment bon nombre d’entrepreneurs. Et cela explique également l’engouement de certains investisseurs européens à venir se relocaliser en Belgique afin de profiter de ces avantages fiscaux.

Pour les établissements d’assez grandes envergures, ils doivent payer un impôt de 33,9 % de leur profit. Cela est valable uniquement si elles gagnent plus de 322,500 Euros de bénéfices net. Cela puisque le droit des sociétés belge promeut l’investissement en aidant les PME. Cette aide se matérialise par le taux régressif réduit qui touche les Petites et moyennes entreprises. Sous certaines conditions, elles sont soumises à un taux régressif. Ce dernier s’applique entre autres aux sociétés qui réalisent un bénéfice imposable n’excédant pas 322.500 €. Et permet de jouir par exemple d’une imposition sur les profits de 24,98 % pour les établissements réalisant moins de 25.000 de bénéfices. Pour ceux qui ont des bénéfices entre 90.000 et 322.6500 Euros, il y a une augmentation de l’ordre de 34 %.

Cela semble surprenant dans la mesure où les grandes sociétés ont un plafond qui n’atteint pas les 34 %, or pour cette dernière cela excède la tranche. Mais grâce à l’aide d’une agence comptable Ixelles spécialisée, vous pourrez avoir un peu plus de détails concernant les mesures belges dans la fiscalité. Cela vous aidera également à aiguiser votre stratégie.

Des facteurs financiers et géographiques :

Le système bancaire et boursier belge fait partie d’un des plus performants d’Europe selon certaines agences comptable Ixelles. En effet, la notation financière des banques belges est l’une des plus élevées du continent. Cela signifie qu’elles pourront emprunter à un taux plus avantageux. Et donc que les entreprises elles-mêmes seront garanties de ne pas manquer d’aide bancaire en cas de besoins.

La place de la Belgique au cœur de l’Europe lui offre une place de choix en ce qui concerne l’investissement. Et pour cause, le placement en matière immobilier explose actuellement avec le phénomène de la mondialisation.
Devons-nous rappeler que le pays abrite des centres opérationnels et des organisations internationales. Les salariés de ces derniers sont des clientèles de choix en matière immobilier. Nous pouvons citer entre autres le domaine du logement et de l’hôtellerie. En effet, expatriés aussi bien que d’hommes d’affaires nationaux qu’internationaux y sont légions. Il ne manque donc pas de clientèle en ce qui concerne l’immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *