Voici les composants essentiels d’une stratégie de marque réussie

La technologie a changé la donne pour les entreprises à tous les niveaux, en révolutionnant l’expérience client, en permettant des innovations révolutionnaires et en accélérant la vitesse des affaires. Les géants de la technologie étendent leur portée tandis que les entreprises résolument non technologiques.

Les entreprises technologiques B2B doivent redoubler d’efforts pour différencier leurs offres et garantir la fidélité continue de leurs clients, et une stratégie de marque bien définie est indispensable. La grande stratégie de marque technologique est partout, de Google, dont le nom est devenu synonyme de recherche, à Apple, dont les sorties de produits suscitent constamment l’enthousiasme des consommateurs et des semaines de battage médiatique, à Amazon, dont le portefeuille en constante expansion est l’exemple de facto du succès de la marque. Dans un monde qui demande une évolution et une flexibilité constantes.

Commencez avec une base solide de recherche

Que vous construisez une marque technologique à partir de zéro ou que vous réorganisez une marque pour l’orienter davantage vers la technologie, la recherche fournit la perspective approfondie requise pour un positionnement réussi de la marque technologique. Il offre un aperçu des domaines de différenciation concurrentielle et offre également la possibilité de tester des hypothèses et de découvrir des problèmes potentiels. Bien que la recherche soit cruciale pour comprendre le paysage du marché et découvrir les attributs authentiques d’une marque différenciée, c’est une étape que de nombreuses organisations négligent, soit en raison de contraintes budgétaires et de temps, soit en raison de la croyance erronée qu’elles disposent déjà des informations dont elles ont besoin.

Les meilleures recherches sont recueillies à partir d’une gamme d’entrées qui englobent non seulement les points de vue des employés, mais aussi les perspectives des clients et d’autres parties prenantes externes. La recherche doit inclure un examen des perspectives des analystes, des tendances du secteur et du positionnement concurrentiel. Les résultats doivent intégrer des données quantitatives permettant une analyse et une comparaison statistiquement solides, ainsi que des contributions qualitatives issues d’entretiens et d’ateliers qui fournissent une perspective et un contexte d’une cascade d’information.

Déterminer où positionner la marque sur le spectre technologique

Un objectif de recherche clé est de comprendre la position d’une organisation dans l’industrie pour définir une stratégie de marque qui se différencie. Par exemple, la stratégie de marque d’une entreprise de technologie pure variera en fonction de ses concurrents. Sont-ils aussi des pure-plays ? Ou peut-être que leur offre concurrentielle n’est qu’une petite partie des offres de cette société.

Dans de nombreux cas, nous recommandons qu’une organisation ancrée dans la sphère technologique minimise les composants technologiques de son histoire et se concentre sur d’autres forces et domaines de différenciation. Affronter d’autres joueurs technologiques peut devenir une bataille perdue de spécifications et de fonctionnalités. Et le marché recherche quelque chose de plus humain et de plus accessible.

Développer une stratégie de positionnement de marque qui représente plus

Les marques qui se démarquent avec succès de la concurrence se concentrent sur le pourquoi plutôt que sur le quoi. Pourquoi existent-ils ? Pourquoi l’avantage qu’ils offrent aux clients est-il précieux et important ? Plutôt que de s’enliser dans des spécifications techniques, les prospects rencontrent des messages centrés sur le client sur la façon dont les entreprises les aident à innover, à se transformer et à rester en sécurité.

Trop souvent, le positionnement de la marque technologique est basé sur ce qu’une organisation fait ou possède les services, capacités, caractéristiques et fonctionnalités qu’elle offre plutôt que sur son objectif plus profond ou les avantages fondamentaux qu’elle offre. Si le branding autour des produits et services peut sembler logique, ou du moins inoffensif, un positionnement purement fonctionnel est rarement suffisant pour forger le lien émotionnel que les marques les plus fortes entretiennent avec leurs publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.