Tout savoir sur l’examen VTC

Si vous êtes un taxi ou un chauffeur de location privé et que vous souhaitez devenir chauffeur VTC, vous devez suivre une formation VTC. Pour devenir chauffeur VTC, il est en effet nécessaire de suivre une formation spécifique. En voici les détails.

Comment se déroule l’examen VTC ?

L’examen pour devenir chauffeur VTC comprend 2 épreuves : une épreuve théorique et une épreuve pratique. Lors de l’épreuve théorique, vous aborderez des sujets tels que la façon de conduire en toute sécurité les clients en fauteuil roulant, la santé et la sécurité, et la planification des itinéraires et des tarifs. Cette épreuve comporte 5 matières générales ainsi que 2 matières spécialisées en VTC. Un questionnaire à réponses courtes vous sera également soumis. En ce qui concerne l’épreuve pratique, il s’agit d’une épreuve de conduite professionnelle. Pendant l’examen, le candidat conduit devant 2 examinateurs. Il s’agit d’une mise en situation. Les 2 examinateurs sont composés d’un membre de la CMA, et un expert du permis de conduire. La partie pratique est une épreuve de conduite professionnelle VTC que le candidat doit passer dans les 12 mois suivant son admissibilité à la partie théorique. C’est épreuve est la plus compliquée, c’est pour cette raison qu’il est conseillé de s’inscrire dans un centre de formation VTC à Lyon. Si vous souhaitez devenir chauffeur VTC, vous devrez suivre une formation avant de passer l’examen.

Combien de temps dure la formation VTC ?

Environ 150 heures d’étude sont nécessaires pour réussir le cours, ce qui peut être fait en présentiel, ou par e-learning à distance. Le prix d’une formation VTC peut aller de 500 euros à 1000 euros selon le centre. Tout comme nous l’avons déjà indiqué ci-dessus, il n’y a aucune exigence de formation obligatoire pour démarrer une entreprise de VTC, mais de nombreuses agences exigent une brève formation. Cette formation varie d’une ville à l’autre. Notez que cette formation dure généralement d’une journée à plusieurs semaines et couvre le code de la route local, la sécurité des conducteurs, l’aménagement des rues, l’équipement de communication et le fonctionnement des taximètres. Certaines agences forment également de nouvelles recrues gratuitement, ou vous pouvez chercher une formation dans un centre local ou une école spécialisée.

Tenez compte de votre modèle commercial

Vous devez décider si vous deviendrez un chauffeur indépendant ou signer un contrat pour travailler pour une agence. Notez que les chauffeurs qui possèdent leur propre véhicule de location privé prennent 100% des tarifs perçus, mais ont également beaucoup de dépenses, du coût du taxi à l’assurance en passant par la licence. Alors que les employés des agences VTC reçoivent un pourcentage des tarifs (généralement environ un tiers) ou louent le VTC quotidiennement ou hebdomadairement et paient tous les frais de carburant. Lors de l’examen de vos options, pensez à analyser tous les coûts pour devenir chauffeur VTC indépendant. Gardez à l’esprit que tout dépend de la ville ou de l’état où vous conduisez. Démarrer une entreprise de VTC avec votre propre véhicule peut coûter entre environ 5000 euros, principalement le coût du véhicule, à près d’un million d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *